Retour

Le CESU 2019

CESU aide à domicile, ce qui change en 2019

En France, plus de 3 millions de particuliers salarient des employés à domicile chaque mois via le service de ticket CESU d'aide à la personne. Ces particuliers employeurs sont soumis à une routine administrative répétitive qui entraîne une avance de trésorerie. À compter de 2019, l'Urssaf proposera un tout nouveau service "tout-en-un" qui permettra à ces particuliers employeurs de lui confier l'ensemble du processus de rémunération de leurs salariés. Ainsi, deux services seront mis en place :
- le "Pajemploi +" en mars 2019,
- le "CESU +" en juin 2019.

Grâce à ces nouveaux dispositifs, le particulier qui emploie des salariés n'aura qu'une simple déclaration à faire avec les heures effectuées et le salaire qu'il désire verser, et ce à l'aide d'un formulaire pré-rempli. Une fois la déclaration validée, l'Urssaf se chargera de prélever le montant correspondant au salaire indiqué directement depuis le compte en banque de l'employeur.

À noter que ce transfert de paie du particulier employeur à l'Urssaf est optionnel, mais plus pratique. En effet, cette refonte des services CESU et Pajemploi présente un triple intérêt :
- simplifier les démarches afin que les particuliers employeurs déclarent systématiquement les heures travaillées et ainsi lutter contre le travail au noir,
- rendre plus visible le coût de l'emploi pour le particulier employeur,
- faciliter l'entrée en vigueur du prélèvement à la source pour les salariés à domicile prévue pour 2020.

Prenez contact